Blog - Jean-Marc Gravier : un ambassadeur historique

Jean-Marc Gravier : un ambassadeur historique
By Mathieu 15/03/2019 12:00 Commentaires

Professeur de roller, créateur d'événements et danseur, Jean-Marc Gravier, bénéficie d’une forte expérience dans la sphère “ rolleristique ”. Il suit le développement du concept Flaneurz depuis la génèse du projet et offre à la Clique son expertise.

Avec Chloé et Poupa, il fait partie des ambassadeurs emblématiques Flaneurz.

 

Show de roller dance par SkateXpress

 © SkateXpress

 

/UNE VIE DÉDIÉE AU ROLLER

 

/Peux-tu te présenter et nous expliquer quel est ton lien avec le roller ?

Je suis un passionné de patinage à roulettes depuis l’enfance. J’en ai fait mon métier. J’ai commencé par être patineur professionnel pour des grandes marques comme Tecnica et RollerbladeJ’enseigne depuis une vingtaine d’années et je me concentre autour de 3 grandes activités :

  • L’enseignement

C’est mon cœur de métier. J’initie un public âgé de 3 à plus de 70 ans, qu’il soit débutant, en perfectionnement ou en situation de handicap. Je forme à la pratique de la roller dance et aux techniques de déplacements urbains, en roller en ligne ou en quad. La Fédération de roller m’a demandé d'élaborer une ingénierie de formation et de préparer les futurs moniteurs.

  • La production artistique

En 2011, j’ai créé la troupe Skatexpress qui regroupe des patineurs de tous horizons : artistes circassiens, danseurs ou encore amateurs passionnés. On se produit en France et en Europe en proposant des shows artistiques de 2 à 3 minutes. Nous avons la chance d’être accompagnés dans nos productions, par la seule fanfare en patins Roller Brass Brand. A l’image du groupe des Miss’ile, notre objectif est de devenir une organisation professionnelle.

  • La création d’événements

Je développe des projets festifs à l’image du Paris Onwheelz Festival, auquel Flaneurz a participé en 2017. Les patineurs peuvent ainsi se réunir autour de leur passion. Le but est de fédérer cette communauté pour développer le monde du roller et plus particulièrement le quad. On se compare souvent au Skate Love Barcelona, le plus grand événement de roller dance au monde.

 

Jean-Marc danse sur scène

 © Eddy Lamazzi

 

/UN AMBASSADEUR ENGAGÉ

 

/Comment as-tu connu Flaneurz ?

Je suis intimement lié à la Clique. Florian m’a contacté quand il cherchait à pratiquer la roller dance. Ensuite il a intégré notre crew Skatexpress. Laurence Sabas, une de mes sources d’inspiration pour la roller dance, est également membre du groupe et ambassadrice Flaneurz. Il y a de vrais liens entre nous. Lorsque le concept de roller amovible est passé du dessin à la réalité sous l’impulsion de Florian, j’ai vraiment été intéressé par son projet. C’est ainsi que je suis devenu un des premiers ambassadeur Flaneurz. 

Anecdotiquement, Florian et moi avons le même nom, la même passion pour le roller dance, mais nous ne sommes pas de la même famille.

 

/Quel est ton rôle d'ambassadeur ?

Je promeus le roller comme moyen de déplacement intermodal. Je me considère comme un “ voyou ” car j’essaie de rouler partout. Je déclipse seulement quand on me signale que c’est interdit. J’aime voir les réactions lorsque je sépare mon pied de la partie roulante.

En plus d’être ambassadeur, je suis bêta testeur comme Poupa. Je prends part au développement des produits Flaneurz. J’ai mis les premiers prototypes à rude épreuve par l’intensité de ma pratique : près de 30 heures par semaine. Désormais, les produits Flaneurz ont atteint leur maturité. Même s’il y a une usure normale de la chaussure, le système et la partie roulante sont intacts.

 

/Qu’est ce qui te plait dans le concept ?

J’ai encore mes bottines de JB skating et je dois avouer que j’ai mal aux pieds. Avec mes Nike Air Force One, je suis dans des chaussons tout en gardant un maintien parfait de la cheville. Pour ma pratique de la roller dance, je peux faire des mouvements techniques tout en ayant un style “ smooth ”. J’exécute également certaines figures irréalisables en bottines.

Plus jeune, je me levais le matin et j’enfilais directement mes patins pour rouler toute la journée. Je n’avais pas de chaussures chez moi. Tous les patineurs ont l’envie de séparer leurs chaussures de leurs platines de roller. J’ai des Nike Air Force One en blanc et en noir, des Docs Martens Newton, des Veja V-10 et des Jordan 1. Je n’ai jamais été aussi « trendy ». Flaneurz a changé ma façon de concevoir le roller.

 

/Souhaites-tu aborder un sujet qui te tient à cœur ?

Oui, le prix des patins Flaneurz. La qualité a un prix. Des marques d’entrée de gamme proposent des patins accessibles. Seulement, ils ne durent pas dans le temps. Ils offrent un confort et une sensation de patinage peu agréable, à cause de leur mauvaise qualité. En tant que professeur, j’ajoute que c’est accidentogène. Il existe une possibilité d’entorses et de blessures. Il est important d’investir pour sa sécurité. Les patins Flaneurz ont des prix identiques à des patins haut de gamme mais, ils ont l'avantage d’être détachables et innovants. Ils ne sont donc pas trop cher à mes yeux. En dessous de 200 euros, je considère le produit comme un jouet qui est réservé à une pratique très occasionnelle.

 

SkateXpress au Reebok Megastore

 © Reebok Classic

 

Pour croiser Jean Marc, suivez-nous sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et LinkedIn) vous connaîtrez le programme du Onwheelz festival, placé sous le signe de la roller dance… mais pas que !

Post Comments

* Champs obligatoires